7/2/2017

Campeche

Classé dans: — Brigitte @ 18:30:08

        Campeche (San Francisco de Campeche) est la capitale de l’État mexicain du même nom. La ville historique, dont les fortifications datent du XVIIe siècle, est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

       Ce sont les conquistadors qui fondèrent la ville, à partir d’un village maya Can Pech. Le port sera un point de départ important pour la conquête du Yucatan. Sa situation dans le golfe du Mexique en fit le principal lieu d’échanges de la péninsule. Elle exporte, notamment, du bois de Campeche, petit arbre tropical de la famille des fabacae : Haematoxylum campechianum, qui donne un bois très dur et très sombre, à la sève de teinte rouge, appelée campêche ou hématine et utilisée en teinture. La possession de ce bois a été à l’origine de guerres, en Amérique latine, entre l’Espagne et l’Angleterre. En effet, après la conquête de l’Amérique centrale par l’Espagne, l’Europe a commencé à utiliser ce colorant en grande quantité, en remplacement des colorants guède et indigo, ce qui eut pour conséquence de provoquer une récession sur le marché anglais conventionnel du colorant. En variant les produits de mordançage, on peut obtenir, avec ce colorant, des teintes allant du bleu au rouge, en passant par les violets et les mauves, jusqu’au noir le plus profond. L’‘hématoxyline est, également, le colorant naturel le plus utilisé en histochimie, associé ou non à l’éosine. Enfin, le bois de cet arbuste peut donner du charbon de bois très réputé, et les feuilles ont, également, un usage médicinal (fébrifuge, anti-inflammatoire et hémostatique). Quant à ses fleurs, très mellifères, elles sont appréciées des apiculteurs. À noter que la décoction de bois de Campeche peut être utilisée comme encre sympathique, dont l’écriture est révélée avec un fer à repasser chaud. ;-)

     Il fallait lutter contre la piraterie. Les plus grands pirates (Morgan, Francis Drake, Jean Laffitte, John Hawkins, etc.) ont attaqué Campeche. À partir de 1686, on commence la construction de fortifications que l’ingénieur français Louis Bouchard dirigera jusqu’en 1704. Deux forts et huit bastions…

       La ville est très colorée…

Yucatan 2017

                                          Yucatan 2017

                              Yucatan 2017

Yucatan 2017

       … Et très vivante !…

                                                 Yucatan 2017

Yucatan 2017

       … Mais la Sécurité veille !…

Yucatan 2017

                              Yucatan 2017

Commentaires »

Pas encore de commentaire

Flux RSS pour les commentaires sur cet article.

Poster un commentaire

Retours à la lignes et paragraphes automatiques, adresses E-mail jamais affichées, balises HTML autorisées : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

(requis)

(requis)


Réalisé avec WordPress