17/2/2017

Tenacatita

Classé dans: — Brigitte @ 18:46:41

       Aujourd’hui, nous avons pique-niqué au bord de la mer à Tenacatita ! Plage réputée pour sa magnifique mangrove, riche d’une grande diversité de flore et de faune, et célèbre pour la beauté de sa plage dorée, qui se reflète dans la mer aux couleurs contrastant du bleu à l’émeraude, et, parfois, totalement transparente…

 Mexique 2017

                          Mexique 2017

 Mexique 2017

 Mexique 2017

       Je me suis baignée dans cette eau de rêve. Le paradis !… :-)

16/2/2017

La Manzanilla (2)

Classé dans: — Brigitte @ 17:00:59

       La Manzanilla est un petit village de pêcheurs, tout simple, avec des routes encore en terre battue. Ce matin, je me suis levée tôt pour aller voir les pêcheurs qui partaient, puis j’ai assisté, également, à leur retour. L’Océan Pacifique est à une agréable température ; les vagues sont un peu fortes à mon goût. Il faut faire attention de ne pas être emportée.

Mexique 2017

                             Mexique 2017

                             Mexique 2017

                             Mexique 2017

                             Mexique 2017

                             Mexique 2017

      Je suis allée faire une excursion, avec mon amie, à Barra de Navidad , une petite ville proche, sur la côte. C’est de Barra de Navidad que sont partis, tôt le matin du 21 novembre 1564, Miguel López de Legazpi et le père André de Urdaneta, à la tête de 5 navires et 500 soldats, pour conquérir les Philippines pour le compte du roi d’Espagne Philippe II. (Ils débarquèrent aux Philippines le 5 février 1565.

15/2/2017

La Manzanilla

Classé dans: — Brigitte @ 22:41:13

       Nous voilà, donc, arrivées à La Manzanilla, petit village de pêcheurs, sur la côte Pacifique du Mexique, à une heure de route au nord de Manzanillo et à trois heures au sud de Puerto Vallarta, dans l’État de Jalisco. Nous nous situons, donc, dans la région nommée Costa Allegre (Côte heureuse).

Mexique 2017

Mexique 2017

       Mexique 2017

       La route de Guadalajara à Manzanilla était belle, mais il y avait énormément de virages et j’étais un peu mal dans mon bus pendant 5 heures ! Bon, j’étais attendue à l’arrivée, et c’était bien agréable !…

J’ai déjà rencontré un autre crocodile, mais derrière un grillage cette fois-ci !   ;-)

       Mexique 2017

      Enfin, nous nous sommes rendus sur la plage pour admirer le coucher du soleil…

       Mexique 2017

14/2/2017

GUADALAJARA (2)

Classé dans: — Brigitte @ 22:41:36

      J’ai fait un tour de cette cité de Guadalajara, quelque peu étouffante et polluée. À mon avis, seul le centre historique est intéressant. Nous avons visité le Palacio de Gobiernio, où nous avons pu admirer les peintures murales saisissantes d’Orozco.

Yucatan 2017

      Nous avons visité, également, la cathédrale reconstruite.

Yucatan 2017

      J’ai repéré un cimetière étrange, en ruines, aux tombes rongées par le temps et dévorées par les herbes, et hanté paraît-il !   

Yucatan 2017

                         Yucatan 2017

      Nous avons pu le visiter (El Panteón de Belén). Hélas, je n’ai vu ni fantôme, ni vampire !  :-( Puis nous sommes revenues à la réalité pour visiter l’Instituto cultural Cabañas. Lieu magnifique, avec, également, de grandes peintures murales.

                         Yucatan 2017

                         Yucatan 2017

Yucatan 2017

         Aujourd’hui, la ville de Guadalajara commémore ses 450 ans, en liesse, avec lumières multicolores, musique ubiquitaire et chants à pleins poumons. C’est un peu fatigant quand on est habitué au calme…

        Nous quittons, demain, cette cité, pour nous rendre à Manzanillo, ville portuaire de l’état de Colima.

12/2/2017

GUADALAJARA (1)

Classé dans: — Brigitte @ 21:57:57

      Guadalajara, capitale de l’État de Jalisco, située à 1561 m au-dessus du niveau de la mer, dans la valée d’Atemaja, et à 540 km au nord-ouest de Mexico, est la deuxième ville du Mexique par le nombre d’habitants et la plus grande (814 km2) par sa surface. Avec les villes qui l’entourent, elle forme une métropole peuplée de 4,1 millions d’habitants.

      C’est sur le sol de ce centre industriel et commercial parmi les plus importants du Mexique et riche d’une architecture coloniale, que sont nés mariachis et tequila.

      Cependant, à la différence de beaucoup de villes coloniales qui ont conservé leur organisation urbaine d’origine, un projet d’envergure a changé le visage de cette cité, dans les années 1950. Les bâtiments anciens furent démolis pour laisser place à des avenues aux constructions neuves, à des parkings souterrains et à des centres commerciaux. Par bonheur, les plus beaux bâtiments anciens ont été conservés.

Mexique 2017

      Nous voilà, donc, à Guadalajara depuis hier soir. C’est une grande ville, assez polluée, qui nous change de Guanajuato. J’ai pris un tour pour visiter la route de la Tequila.

Mexique 2017

Mexique 2017

Mexique 2017

J’ai visité les ateliers de production où rien ne perd de la racine jusqu’au bout de la tige.

Mexique 2017

Des mariachis nous attendaient (tourisme oblige) et après quelques verres, l’ambiance allait bon train.

Mexique 2017

                       Mexique 2017

      Nous nous sommes arrêtés dans d’autres endroits pour finir dans la jolie petite ville de Tequila. Les paysages étaient très beaux et, de loin, ces champs d’agaves m’ont rappelé la Provence et ses champs de lavande…

      Nous aurons un jour plein demain pour visiter cette grande ville de Guadalajara.

11/2/2017

GUANAJUATO

Classé dans: — Brigitte @ 21:22:38

      Guanajuato, capitale de l’État du même nom, , inscrite au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, est une ville fascinante de l’époque coloniale située dans une vallée pittoresque, entourée par les montagnes de la Sierra de Guanajuato.

Mexique 2017

      Elle est surnommée « la colline des grenouilles », en raison de la forme de son terrain montagneux, comparée, par ses habitants, à celle d’une grenouille. Fondée en 1559, cette ville de 78.000 habitants est ancienne. On y découvrit, au milieu du XVIIe s., une mine d’argent qui fut exploitée un siècle plus tard : La Valenciana, et qui devint rapidement l’une des plus riches et des plus productives du monde.À proximité de la mine se dresse la riche église de San Cayetano.

Mexique 2017

      La ville est parcourue de centaines de ruelles pavées qui montent à l’assaut de la colline et bordées de constructions typiques de l’architecture coloniale de style néoclassique ou baroque. On a, également, creusé un réseau de tunnels dans le sous-sol, afin de fluidifier la circulation.

Mexique 2017

      Dans cette cité connue pour être le berceau de l’Indépendance du Mexique, on peut visiter l’Alhóndiga de Granaditas, une halle du centre-ville classée monument historique, où se déroula la première grande victoire contre les Espagnols en 1810. Elle abrite, également, une des plus vieilles universités du pays et compte, donc, une importante population étudiante.

      Il est agréable de se promener dans les petites ruelles entrelacées, mais remplies de touristes et de mariachis qui font résonner leurs instruments et leurs voix. Le célèbre Callejón del Beso est une ruelle si étroite qu’un couple peut s’embrasser de deux balcons se faisant face…

      Je suis allée visiter le Musée des Momies dont je poste, ici, quelques photos :

Mexique 2017

Mexique 2017

      On éprouve une impression étrange en contemplant ces mains et ces visages tordus par le temps et la mort. Ces momies sont très bien conservées dans un air sec sans oxygène.

            La ville accueille tous les ans le Festival international Cervantino, nommé ainsi en l’honneur de Miguel de Cervantes Saavedra, l’auteur de Don Quichotte, et dédié aux arts de la scène. Elle possède, également, un musée dédié à Don Quichotte et des statues du chevalier errant et de son fidèle écuyer Sancho Panza, sur la Plaza Allende, à l’extérieur du Théâtre Cervantes. J’ai visité avec plaisir ce musée installé dans une très belle demeure coloniale du XVIIIe siècle.

                             Mexique 2017

Mexique 2017

                                                                 Un cordonnier dans son magasin

Mexique 2017

       Je loge dans une petite pension très sympathique, mais il faut grimper ferme pour atteindre mon logis, dans cette ville très surprenante. La wifi est toujours hésitante, mais je parviens à m’arranger quand même pour poster le récit de ce voyage.

                             Mexique 2017

Demain, nous partons pour Guadalajara, dernière étape avant Manzanillo ! :-)

9/2/2017

MEXICO

Classé dans: — Brigitte @ 22:42:54

            Mon avion m’a déposée comme une fleur sans problème à Mexico, où j’ai retrouvé mon amie à l’aéroport.

      J’avais déjà relaté ma visite de Mexico, lors de mon précédent voyage au Mexique et au Guatemala, que l’on peut lire ici (cliquer).

      Notre journée a été très occupée ! Ici, le temps est un peu plus frais. Nous avons visité, entre autres, le Palacio de Belles Artes, où nous avons pu admirer un magnifique rideau de scène en mosaïque de cristaux. Beaucoup de peintures de peintres muralistes mexicains (Diego de Rivera, Orozco, Siqueros et, mon préféré, Tamayo).

Yucatan 2017

                             Yucatan 2017

                             Yucatan 2017

Yucatan 2017

                             Yucatan 2017

      Et, par hasard, nous avons rencontré une responsable qui nous a invitées pour le soir même à l’inauguration d’une autre expo qui commence demain : (Pinta la Revolución). Exposition très intéressante, dont nous revenons….

                             Yucatan 2017

Yucatan 2017

                        Yucatan 2017

                        Yucatan 2017

Yucatan 2017

      Nous sommes, également, allées visiter le Musée Soumaya, bâtiment d’une architecture étrange, financé par un milliardaire, avec plus de 60.000 pièces de collection, dont des Monet, Guillaumin, des nombreuses sculptures de Rodin et la peinture des grands muralistes mexicains. Nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer, lors de cette journée passée à Mexico !

Yucatan 2017

      Demain, nous prenons le bus pour Guanajuato !

8/2/2017

Le marché de Campeche

Classé dans: — Brigitte @ 15:16:38

        Avant de quitter Campeche pour me rendre à Mexico, où je dois retrouver une amie…

Yucatan 2017

       … un tour au cimetière…

Yucatan 2017

         … et, ensuite, au marché ! ;-)

Yucatan 2017

                       Yucatan 2017

Yucatan 2017

                              Yucatan 2017

Yucatan 2017

                             Yucatan 2017

        J’ai hésité à me rendre à Edznà aujourd’hui, mais je dois prendre l’avion tout à l’heure. J’ai visité le musée archéologique qui se situe à 5 km d’ici. J’avais, heureusement, trouvé un transport pour y aller, mais rien pour revenir sinon à pied… sous une belle chaleur.

          Bon appétit !    ;-)

Yucatan 2017

7/2/2017

Campeche

Classé dans: — Brigitte @ 18:30:08

        Campeche (San Francisco de Campeche) est la capitale de l’État mexicain du même nom. La ville historique, dont les fortifications datent du XVIIe siècle, est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

       Ce sont les conquistadors qui fondèrent la ville, à partir d’un village maya Can Pech. Le port sera un point de départ important pour la conquête du Yucatan. Sa situation dans le golfe du Mexique en fit le principal lieu d’échanges de la péninsule. Elle exporte, notamment, du bois de Campeche, petit arbre tropical de la famille des fabacae : Haematoxylum campechianum, qui donne un bois très dur et très sombre, à la sève de teinte rouge, appelée campêche ou hématine et utilisée en teinture. La possession de ce bois a été à l’origine de guerres, en Amérique latine, entre l’Espagne et l’Angleterre. En effet, après la conquête de l’Amérique centrale par l’Espagne, l’Europe a commencé à utiliser ce colorant en grande quantité, en remplacement des colorants guède et indigo, ce qui eut pour conséquence de provoquer une récession sur le marché anglais conventionnel du colorant. En variant les produits de mordançage, on peut obtenir, avec ce colorant, des teintes allant du bleu au rouge, en passant par les violets et les mauves, jusqu’au noir le plus profond. L’‘hématoxyline est, également, le colorant naturel le plus utilisé en histochimie, associé ou non à l’éosine. Enfin, le bois de cet arbuste peut donner du charbon de bois très réputé, et les feuilles ont, également, un usage médicinal (fébrifuge, anti-inflammatoire et hémostatique). Quant à ses fleurs, très mellifères, elles sont appréciées des apiculteurs. À noter que la décoction de bois de Campeche peut être utilisée comme encre sympathique, dont l’écriture est révélée avec un fer à repasser chaud. ;-)

     Il fallait lutter contre la piraterie. Les plus grands pirates (Morgan, Francis Drake, Jean Laffitte, John Hawkins, etc.) ont attaqué Campeche. À partir de 1686, on commence la construction de fortifications que l’ingénieur français Louis Bouchard dirigera jusqu’en 1704. Deux forts et huit bastions…

       La ville est très colorée…

Yucatan 2017

                                          Yucatan 2017

                              Yucatan 2017

Yucatan 2017

       … Et très vivante !…

                                                 Yucatan 2017

Yucatan 2017

       … Mais la Sécurité veille !…

Yucatan 2017

                              Yucatan 2017

6/2/2017

Mérida

Classé dans: — Brigitte @ 13:48:45

     Mérida est la capitale de l’État du Yucatán. J’y loge dans une accueillante auberge de jeunesse. J’y rencontre nombre de voyageurs intéressants. Il me semble être sur le Chemin de Saint-Jacques. ;-)

 Yucatan 2017

 Yucatan 2017

                                                        Mon auberge…

 Yucatan 2017

 Yucatan 2017

                              Yucatan 2017

       La piscine de l’auberge ! ;-) Il est si agréable de pouvoir nager, après toute cette marche !

Demain, une autre ville : Campeche

                              Yucatan 2017

Réalisé avec WordPress